Circuit Nature en Suède

Suivez nous dans notre road trip nordique en camping car . Après le Danemark, destination les beautés de la Suède : mer, lacs, forêts...
Mai 2018
3 semaines
5
1

Arrivée hier soir en Suède après une dizaine de jours au Danemark (si vous voulez le début du Road trip, allez voir le carnet "belle parenthèse au Danemark")

C'est nettement plus sympa avec le soleil que hier sous la pluie 😉

Petit tour à Ystad ce matin. C'est une jolie petite ville médiévale avec des maisons à colombages, en briques ou encore toutes colorées...ou les 3 à la fois !

Et toujours des couleurs 
Et des fleurs 
En Suède comme au Danemark, on voit des lampes posées près des fenêtres
 Drôle de clocher

Sur la route, un arrêt pour voir le plus grand site mégalithique de Scandinavie. Un étrange ensemble de 59 pierres plantées à la verticale, en forme d'un bateau viking. A priori, cela servait de lieu de culte entre le 6ème et le 11ème siècle. On a eu la chance d'y être pendant qu'il y avait 2 parapentes

Quel boulot ! 

Juste à côté, il y avait une fumerie de poissons. Bonne aubaine pour un petit arrêt miam miam au soleil. J ai testé le hamburger au saumon cru. Pas mal du tout. Mon homme a fait plus traditionnel avec un fish and chips. Et les suédois, comme les danois, aiment leur confort...donc gros tas de couvertures polaires en libre service., Nous, on a les parasols à chaque table, eux ils ont les couvertures 😉

 Ils ne sont pas vraiment appétissants les poissons entiers fumés

Retour au camion en traversant le village

Très coquet , comme au Danemark 

Ce soir, on dort à nouveau dans un petit port charmant, plein d'oiseaux...et encore en plein soleil à 20h 😃

Très belles lumières 

Et évidemment, Hosi est dans l'eau !

2

On est si bien dans notre petit port qu'on décide d'y rester une nuit de plus. A 16 euros la nuit avec toilettes et douches c'est pas ruineux ! Au programme de la journée : mise à jour des blogs (j'ai 2 carnets MyAtlas : l'un privé pour les proches et celui ci public) et réponses aux commentaires des amis et de la famille (ils sont prolixes les bougres).

Tout ceci au soleil bien sûr avec un bon cappuccino  

Ensuite, après le casse croute, au soleil toujours, et bien sûr la sieste, on fait un grand tour en vélo. Même avec des vélos électriques, pas facile d'aller contre le vent. Il y plein de petites maisons en bois aux alentours.

C'est charmant et très photogénique

Et moi qui adore les vieux vélos (ben quoi ...on peut avoir un vélo électrique et aimer les vieux vélos 😀), je trouve mon bonheur sur cette route.

 Ces photos seront sans doute parmi mes préférées

Mais il n'y a pas que des maisonnettes. Il y a aussi plein de manoirs comme celui-ci dans la région d'Ystad

Au retour, je m'éclate à photographier les oiseaux qui se sont carrément installés autour de nous, comme si nous n'étions pas là, sans parler des oies qui font un tapage d'enfer. Il y a beaucoup d'oiseaux ici comme en témoigne ce panneau !

Une belle journée encore qui se termine par une partie de pêche....infructueuse 😦 et un apéro pour se remettre de tous ces efforts😉

Heu il fait un peu froid pour pêcher malgré l équipement spécial  
3

Le départ est difficile ce matin. Faut dire qu' il fait très beau et qu' on est bien attablés devant un café dans notre petit port.

On se bouge quand même sur le coup des 11h pour faire une longue étape de...18 kms. Nous voici sur l'Ile d'Ivö au milieu du lac C'est magnifique, tranquille, super agréable...En dire plus serait de la provoc et c'est pas notre genre 😉


La route pour arriver vers l île 


L'île est accessible par un bac gratuit et accessible aux camping car. C'est, par contre, impossible de bivouaquer en sauvage, nous voici donc au camping. Mais on est installé dans un coin isolé, au bord du lac, avec juste la présence de 2 canards ...

Encore un coin inoubliable
Madame est très curieuse et vient faire connaissance...mais Hosi n est pas d accord et renvoie tout le monde à l'eau vite fait 


...et une drôle de caravane. On trouvait cette caravane étrange (digne de figurer sur mon tableau Pinterest des camping car étonnants).. .en fait c'est un sauna.

Chéri, je veux une caravane sauna  pour mon anniversaire..on pourra l'accrocher au camping car 


Évidemment, qui dit lac..dit pêche

Inutile de chercher la photo des poissons... 😦


Fin d'une belle journée

4

Après une soirée et une nuit tranquille au bord du lac, réveil boum boum ce matin. Musique techno à fond . finie la tranquillité, place aux joies du WE avec une exposition de voitures tunées au milieu du camping. Il y en a de partout avec chacun sa musique à plein volume . Le paradis est devenu l'enfer...on fuit

On quitte l'île pour trouver un nouveau coin si possible aussi bien et on trouve...encore mieux. l

Quasiment  les roues dans l'eau


On part pour une petite virée en vélo pour aller faire des courses à Bromölla, ville voisine. En fait, on fera 33 kms aller/retour et même avec des vélos électriques, on les sent bien dans les mollets ! On a suivi une piste cyclable à l'aller et des pistes dans la forêt au retour...On traverse, des tunnels, des villages, des fermes...

Magnifique balade 



L'après midi, on loue un bateau avec moteur électrique pour aller pêcher. Cette fois, nous sommes plein d'espoir. En plus, il fait un temps splendide et même très chaud. Il n'y a pas de vent et le lac est comme un miroir

Mais, malgré notre enthousiasme, notre persévérance, nos efforts ..toujours pas de poissons. Tant pis, ce fut un moment d'except...
5

Très difficile de quitter notre coin paradisiaque ce matin, mais on a encore beaucoup de choses à voir et, sans doute encore, de nombreux bivouacs charmants qui nous attendent. Donc, après un petit déj idyllique, on part en direction de L'île d'öland, mais par les route buissonnières. Il fait déjà chaud et on est ..en short... en suède... début mai !


Premier arrêt à Mörrum. Depuis qu'on prépare ce voyage, on fantasmait sur cette ville, un des lieux les plus réputés pour la pêche aux saumons. Jp fait très fort en trouvant, du premier coup, un très bel accès à la rivière, et double coup de bol, quand on arrive au bord, il y a un guide de pêche qui part, avec 4 mecs et des cannes à mouche. JP les suit pour observer leur technique (j'ai dit observer et pas espionner). Moi, l'aller/retour sur le pont en bois suspendu me suffit. Cet endroit est fabuleux...mais, hélas, pas le droit d' bivouaquer. Jp revient enchanté. Il lui restera plus qu'à essayer mais à priori, à la mouche, la technique est sportive !


Et au milieu coule une rivière...avec mon Brad Pitt à moi 


On poursuit la route jusqu'à l'île d'Oland dans des paysages magnifiques mêlant forêts et bord de mer





On descend vers le sud de l'île et on se trouve un superbe coin de bivouac face à la mer. Par contre on ressort les polaires car toujours un grand soleil, mais, bord de mer oblige, on retrouve le vent. Mais ce qui est sûr, c'est qu'on n'est pas embêté par les voisins ! En prime, on a droit à un magnifique coucher de soleil sur les éoliennes en pleine mer


Il est où le Tamalou ?
Féérique coucher de soleil sur la mer Baltique 
6

Encore un coin de bivouac qu'il est dur de quitter. Les cygnes sont venus nous dire au revoir

On commence par explorer le sud de l'Ile. l y a plein de moulins à vent en bois se succédant les uns à côté des autres.

C'est assez étonnant. Il y en reste 350 sur l'île quand il y en avait 2000 au XIX siècle !  

On visite Eketorp, une ancienne cité fortifiée dont les ruines furent découvertes vers 1960 et qui fut ensuite reconstruite par les habitants de l'île et les archéologues

Arrêt pour manger dans un charmant petit port où l'on peut coucher ...mais l'odeur de marée nous fait fuir.

 Dommage, c'était sympa

On finit ce circuit dans le sud de l'île par un tour en vélo dans la réserve d'Ottenby : Landes à perte de vue, moutons paissant tranquillement, vieilles maisons en pierre, symphonies de chants d'oiseaux...Le tout sour un soleil radieux mais je pense que même sous la pluie ce paysage garderait son charme, en rajoutant sans doute une pointe de romantisme

La beauté sauvage du sud d'Oland 

Remontée sur le nord : 3H pour 120 kms à cause des nombreuses limitations de vitesse à 50 ou 30 Kms/ et vu le prix des amendes, on fait gaffe !

Quelques belles vues sur la route 

N'étant pas trop fan des longues plages, on n'a pas trouvé d'intérêt au nord de l'Ile. Il y a certes de belles forêts mais c'est loin d'avoir le charme de l'âpreté du sud

7

On quitte l'Est de la Suède pour traverser jusqu'à la côte ouest. Après une nuit au superbe camping de Kalmar (en face d'oland) pour un bon récurage du tamalou et de ses habitants (non pas de photos de ces évènements 😀), on prend la direction du grand lac de Vättern à côté de Jônkôping.

Arrêt obligé (et un petit achat 😉) dans les verreries situées entre Kalmar et Växjô. Voici quelques-une des oeuvres des artistes de la verrerie de Maleras

On aime ou pas mais il y a de la créativité et un sacré savoir faire en art verrier ! 

Grosse déception au lac de Vättern. C'est le WE de l'ascension et il y a un monde fou. Tous les suédois ont sorti leur camping-car. C est à touche-touche tant dans les camping que sur les aires. Impossible de trouver un chemin pour aller bivouaquer en sauvage au bord du lac. C'est très construit et très loin de l'image que j'avais d'un grand lac sauvage.

On finit quand même par trouver, à 18h, un petit port...où on est seul 😀. Croyez moi, C'est un exploit ! Il fait si beau qu'on mange dehors face au coucher du soleil...après un bon apéro.

Qui a dit qu' il ferait froid début mai en Suède ? 

Belle visite aujourd'hui de l'église de ma Patronne : Sainte Brigitte. Je comprends d'où me vient mon goût pour les coins salon cosy partout dans la maison et le jardin. Cette église est la seule que je connaisse où on peut se recueillir assis par terre sur des coussins ou des tapis...ou dans des ..hamacs !

Incroyable  

On a eu la chance d'arriver juste pour le concert d'une chorale

Demain, direction la côte ouest , en espérant moins de monde

8

Nous voici depuis 2 jours sur les îles de Tjörn et d'Orust à l'ouest de la Suède au-dessus de Gotenborg. Les paysages marins sont magnifiques avec plein de fjords, de minuscules petites îles, des landes parsemées d'énormes rochers. En ce WE de l'Ascension, il y a plein de bateaux et de voiliers (et plein de camping cars aussi 😦).

Belle idée de venir au printemps, il y a des fleurs partout 


On se régale à aller de ports en ports. Voici les plus beaux :

Temps magnifique ce 12 mai tandis qu'il y a des alertes oranges neige et verglas en France. Hi Hi Hi  
Bon quand on dit qu'il y avait du monde ...c'est tout relatif . Ce n'est pas Saint Tropez !
En admiration devant ces porches festonnés

Un très beau port ici aussi ...

J'adore les contrastes de couleurs entre ces maisons de pêcheurs rouges foncés et les bateaux 

Mais aussi un des plus beaux villages de Suède, avec de belles maisons en bois colorées aux balcons et porches ornés de dentelle de bois

Étonnante architecture faisant parfois penser aux maisons coloniales de la Louisiane 
Rouge, bleu, jaune, blanc...un vrai feu d'artifices 

Depuis que nous avons quitté la côte Est, on galère pour se trouver un coin sympa pour dormir. Alors, ce soir, c'est luxe. On a trouvé un petit camping très spartiate, mais avec une vue sur la mer à donner envie de rester une journée à méditer sur ...ce que vous voulez

vue du camion 
9

On quitte la côte ouest et on retraverse la Suède pour rejoindre Stockholm. Trop long pour faire d'une traite, donc arrêt, cette fois ci, au bord du lac de Vänerm, l'autre grand lac du centre la Suède. On a la chance de pouvoir se mettre juste au bord du lac et de bénéficier d'un coucher de soleil spectaculaire

On pourrait peut-être voir le rayon vert  


Arrivée à Stockholm vers 18h . Pas vraiment la bonne heure pour entrer dans une capitale. Et bien, pas de problème, cela circule plutôt bien. Contrairement à ce que j'avais lu dans Le Routard, on trouve un camping à 3 kms à peine du centre. Bon, c'est plus une sorte de parking, mais il y a toutes les commodités et surtout c'est très pratique pour visiter

J'ai les coordonnés de ce camping pour ceux qui seraient intéressés. Envoyez moi un MP

Le camping est au bord d'un charmant petit canal et il est très facile de rejoindre, en vélo (ou à pied) Gamla Stan, la vieille ville de stockholm, sur un chemin qui longe l'un des nombreux ports de la ville

Le camping le long du canal et au fond la vieille ville 

Une fois dans la vielle ville, vous avez possibilité de prendre métro, ferry bus ou les bus ou bateaux touristiques pour aller où vous voulez. Stockholm est une ville très facile à découvrir car elle est composée de multiples îles, chacune étant un quartier. J'ai, pour ma part, tout fait très facilement en vélo (70kms en 2,5 jours quand même). En termes de durée de séjour, je pense que 3 jours c'est bien pour : profiter de la ville en s'y baladant et visiter les incontournables (musée Vasa notamment). En visite, je n'ai fait que le musée d'art moderne et le musée du Vasa. Mais il ya aussi le château, le musée des arts traditionnels, le musée des musiques du monde ...

10

Je suis tombée sous les charme de Stockholm dès les premières minutes dans la vieille ville. Les couleurs, la nonchalance des promeneurs, les ruelles et placettes (et coup de bol, tout ça sous le soleil et avec 26 degrés à mi mai) m'ont donné l’impression d'être dans une ville du sud.

Flânerie dans la vieille ville 
Plein de jolies petites places  

Mais la vieille ville, c'est aussi le château et ses environs

Petit coup d’œil rapide à une pièce des appartements royaux (le reste est payant) 

Belle rencontre dans la ruelle la plus étroite de la vieille ville

Après la vieille ville, direction Södermalm, le quartier branché de Stockholm.Beaucoup de boutiques de design, de créateurs...Mais surtout un chemin en corniche qui permet de voir toute la ville. Piquez tout de suite à droite quand vous arrivez du pont. Ça grimpe un peu, mais cela vaut le coup d’œil !

Vue époustouflante 

La suite...demain 😉

11

En route , toujours en vélo, pour le musée d'art moderne sur l'île de Skeppsholmen, en longeant les quais

Incroyable le nombre de bateaux dans cette ville ! Il y en a même qui font hôtels  

Quelques pièces intéressantes au musée d'Art Moderne : un beau tableau de Klein, quelques uns de Miro, de Magritte, de Léger....

et surtout de belles sculptures de Nicky de Saint Phalle à l'extérieur qui m'ont inspiré ce montage, avec cette citation de Flaubert que j'aime beaucoup

Une mes citations favorites 

Balade en vélo dans la ville. Facile, il y a des pistes cyclables de partout et plein de parcs que l'on peut traverser tranquillement

les différents quartiers 
Stockholm est une ville très boisée  et les gens fréquentent beaucoup les parcs. Et c'est vraiment la ville du vélo !

Dernier visite le lendemain matin : le musée du Vasa. A faire absolument ! Incroyable histoire que celle de ce bateau : construit en 4 ans, il coule ....le jour de son inauguration en 1628 après avoir fait ...1 200 mètres seulement. Par manque de savoir faire technique, il n'avait pas été assez lesté. Il coule donc dans le port et reste au fond jusqu'en 1956, date à laquelle il est retrouvé... Reste à le remonter à la surface. Il a fallu 4 ans. et beaucoup d'ingéniosité. Pour garantir sa conservation, il a, ensuite, été arrosé pendant 17 ans avec un produit cireux soluble à l'eau qui, petit à petit, a remplacé l'eau qui imbibait le navire. Le résultat est stupéfiant. Plus de 95% de ce que l'on voit provient du bateau d'origine

La poupe et sa représentation telle qu'elle devait être peinte  

J'espère vous avoir donné envie de visiter Stockholm. Départ maintenant vers le nord pour rejoindre ensuite la Norvège

12

Direction tout d'abord Mora au bord du lac de Siljan. On se trouve un coin si sympa...qu'on y reste 3 jours en camping sauvage. Le lieu est absolument fabuleux... et en plus j'y attrape mon premier brochet : 90 cms !! Bon on le relâchera car difficile de faire cuire l’animal au court bouillon dans le camion 😉


Paradisiaque !


On quitte avec regret ce coin merveilleux et on poursuit notre périple toujours plus au nord. On entre en Laponie, pays du peuple Sami. La Laponie s'étend sur 4 pays : Norvège, Suède, Finlande et Russie. Premiers habitants de la Scandinavie, les Sami ne sont aujourd'hui plus que 100 000 dont environ 17 000 en suède. A Jokkomokk, on visite un musée très complet et très intéressant sur le mode de vie et la culture de ce peuple. J'ai trouvé très drôle la "fresque" historique de l'évolution de l'homme Sami. En voici le résumé :

Je pense que l'homme Sami a apprécié l'évolution technologique...même si les conditions de vie restent dures en Laponie 

La route est souvent un peu monotone car cernée de forêts. Heureusement il y a les lacs. Je n'en ai jamais autant vu de ma vie !

Cela donne bien envie de s'y baigner mais j'ai tenté l'aventure et croyez moi, c'est très très froid 

On a passé le cercle polaire et on n'a plus de nuit ! Voici la photo du lac (et oui encore un) à côté du camping à 23H et à 1h du matin (après je me suis endormie 😉)

On croit que le soleil va se coucher ... mais non à 1 h il est encore un peu là ...et à 2H il se relève ! 
13

Spectaculaire, époustouflant, puissant ...Mille adjectifs pourraient décrire ce site à visiter absolument si vous voyagez en Suède... En plus, c'est gratuit ...ce qui est assez rare ici pour le souligner. En résumé, Il s'agit plus de rapides que de chutes au sens immenses cascades. La rivière Pite a été réduite de 2/3 entre 1875 et 1878 pour faciliter le transport du bois. Sur un dénivelé de 80 mètres sur 5 Kms, le débit va de 250 à près de 1000 m3/seconde selon la saison. Arrivant après la fonte des neige, on a droit à un panorama grandiose. Rien de mieux qu'une vidéo pour vous donner envie d'aller voir ce spectacle de la nature

Accrochez vous  ...Ça secoue

Le site est vraiment très beau avec plein de passerelles en bois qui enjambent tous les affluents du lit principal de la rivière. Cela reste très discret et parfaitement fondu dans le décor naturel. Vraiment une balade à ne surtout pas manquer. Bon, j'avoue qu'on a eu la chance de la faire au soleil 😀

On est entouré d'eau 
Décor magnifique 
14

Et voilà, l'étape Suède se termine aujourd'hui. On y sera resté 24 jours , soit 4 jours de plus que prévu (Trop dur de quitte le lac de Siljan 😉). C'est vraiment un beau pays où la nature est omniprésente. On a eu une chance inouïe au niveau de la météo avec des températures dignes d'un mois de juin en France (et un seul jour de pluie). Seul regret, on n'a pas pu bivouaquer aussi souvent que l'on pensait au bord des lacs. Les accès sont soit inexistants, soit fermés. Mais on garde en tête des très beaux arrêts dans les petits port ou dans certaines aires de camping. Dans ces infrastructures, tout est toujours nickel, avec toutes les commodités.

Pour les campeurs, ne vous embarrassez pas trop en table, chaises, réchaud...La plupart du temps il y a une cuisine équipée avec un coin pour manger.

On quitte donc la Suède pour rejoindre la Norvège et plus précisément les Iles Lofoten. Nous étions venus une semaine en 2015 pour fêter nos 20 ans de mariage (et oui !) et on s'était promis d'y retourner avec le camion. La route, jusqu'à la frontière, longe des lacs gelés, avec plus ou moins loin des montagnes encore enneigés. C'est splendide

 il manquait un peu de soleil pour les photos...prises en roulant

Et nous voilà à la frontière entre le nord ouest de la Suède et la Norvège (vers Narvik). On passe la frontière comme s'il n'y en avait pas. alors qu'on s'était fait arrêter et contrôler de l'Allemagne au Danemark !

Lae dernier village suédois. Beau mais...un peu hostile comme environnement . Les blocs de glace dans l'eau sont impressionnants.

Fin du périple suédois mais attention, ce n'est pas la fin de l'aventure. Suivez-nous dans la 3ème étape du road trip en Europe du Nord : la Norvège