Belle parenthèse au Danemark

Le Danemark, première étape de notre road trip nordique de 3 mois en camping car. On est séduit par les paysages et la culture de ce beau pays
Avril 2018
10 jours
18
avr

On en rêve depuis des mois...on le prépare depuis des semaines. Ça y est, on part demain ! Mais avant de vous faire partager notre voyage, voici un résumé des préparatifs.

1. Équiper le camion pour y vivre 3 mois dedans

Y installer des rangements supplémentaires, changer les toilettes, mettre une bouteille de GPL, changer les lanterneaux et les équiper de moustiquaires anti midges (charmantes minuscules mouches mordeuses sévissant en Suède et en Finlande)... Grâce à la tente base, on a même réussi à transformer notre studio sur roues en un 2 pièces. Idéal pour stocker les vélos et fringues mouillées au retour de ballades ( vous noterez notre optimisme sur la météo).

2. Garantir notre survie alimentaire

Partir 3 mois dans le grand Nord implique d' amener quand même un peu de nourriture. En effet 1/ c est très cher sur place et 2/ notre voyage aux îles loffoten ne nous a pas laissé un souvenir impérissable au niveau gustatif. Je n' avais aucune envie de manger de la bouffe industriel pendant 3 mois...donc j ai fait quelques conserves de plats cuisinés maison. Cela alternera avec les raviolis et saucisses lentilles. Le grand moment fut de ranger tout ceci dans le camion.Commence alors une super partie de TETRIS pour tout caser dans les placards et la soute. Et bien, croyez moi si vous voulez : non seulement, j'ai tout rentré...mais en plus il restait de la place ...pour les bouteilles et les cubis de vin. La survie alimentaire est donc garantie 😉

Ça rentre !!

3. Choisir la garde robe...sans emmener tout le dressing

Alors là, je m'adresse aux lectrices de ce blog car seules les filles vont pouvoir comprendre le casse tête que fut le choix des fringues à prendre pour 3 mois. D abord faut prévoir du chaud, voire du très chaud, vu nos premières destinations et la date, mais aussi des tenues estivales puisque nous serons en Pologne et Autriche en été. Ensuite, faut quand même avoir du choix non ? Bref au bout de 2 heures de vidage de placards, d'hésitations, de remise dans le placard...voici le tas de ce que je veux prendre....et voici la place que j ai :

Un nouveau défi : tout faire rentrer dans ces 2 étagères. ..sans empiéter sur celles d en haut qui sont pour mon homme

Je pense m'inscrire au prochain concours international de TETRIS car je deviens excellente. Après quelques petits renoncements mineurs, voilà le travail. Bon c est sûr qu' il ne faut pas avoir besoin,en urgence, du pull au fond😉

Le pire c'est que, comme d habitude, je n en utiliserai que la moitié  car on met toujours ses fringues préférées!

Il est minuit ..tout est quasiment prêt. Cela nous fera sans doute bizarre demain de quitter la maison pour 3 mois d'aventures.

19
avr

En route pour un périple d'environ 15 000 kms traversant les Pays Bas, le Danemark, la Suède, la Norvège, la Finlande, l'Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la Slovaquie et l Autriche. Arrivée prévue à Munich vers le 15 juillet pour la naissance de notre 4ème petit-enfant !

Départ sous le soleil ...après 3 semaines de pluie. GRRRRR. Derniers au revoir et on grimpe dans le Tamalou, petit nom de notre fourgon .. avec Hosi bien sûr, notre chienne qui nous suit depuis 5 ans dans tous nos road trips

Et voilà, c'est parti pour de nouvelles AVENTURES !

62 100 kms au compteur au départ

Première destination à partager avec vous : LE DANEMARK

21
avr

Après une première nuit au dessus de Lille, on traverse la Belgique, les Pays Bas, le nord est de l'Allemagne ( Basse Saxe). Pas d arrêt en Belgique car on a déjà visité Bruges et Gand. Par contre, une belle étape au parc floral de Keukenhof. Quelle féerie surtout sous le soleil😎 Les champs autour sont aussi magnifiques . Entre mon amour des fleurs et celui de la photo, j'ai dû faire plus de 100 photos. Rassurez-vous, je ne vais pas toutes les poster. Voici juste de quoi vous donner envie d' y venir l'an prochain. Le spectacle est en effet éphémère et s'étend de début avril à fin mai maxi. Alors annotez votre agenda 2019. Pour les fans de fleurs, cliquez ici pour découvrir ce parc sur mon carnet dédié à Keukenhof

Il vous manque les senteurs
On a pu coucher juste à côté de ces immenses champs de tulipes et de jacinthes

Après ces moments magiques, on a pris la route pour Brême en Allemagne. En fait, on comptait faire une seule étape jusqu'au Danemark, mais face aux 750 kms annoncés par le GPS, on a préféré faire une halte à moitié chemin....c'est pas comme si on n'avait pas le temps😉

Donc un arrêt imprévu, mais très chouette, à Brême . On a fait une petite promenade apéritive en vélo. C'est vraiment charmant avec un beau centre historique, une rivière qui traverse la ville, des pistes cyclables de partout, pleins de jolis chalets ou maisonnettes avec des petits jardins bien fleuris, des guinguette au bord de l'eau (parfait pour une p'tite bière). Ne pas rater le quartier de Schnoor, un peu à l'écart du centre et allez vous balader (idéalement en vélo) de l'autre côté de la rivière en la longeant (côté des campings)

Dans le centre, la statue des musiciens de Brême 

Et maintenant en route pour Ribe, première étape au Danemark

22
avr

Nous voici à Ribe pour une nuit.

Une ville haute en couleurs 

Cette ville médiévale est dans le sud ouest du Danemark. On vient d'en faire le tour, en vélo bien sûr, à la recherche d'une boulangerie ... un dimanche. On n'y croyait pas trop. Et bien le supermarché était ouvert ! Le centre historique est petit mais coloré.

Encore une fois, tout est fait pour les vélos. C'est l'inverse de chez nous. Ici, ce sont les vélos qui priment sur les voitures et même sur les piétons. C'est donc très agréable de rouler tant sur les routes qu'en ville.

Pas facile tout de même de rouler sur les pavés ! 

Bivouac sympa sur une aire de camping-car au bord d'un étang. On a même droit à un beau coucher de soleil. On en profite car pluie annoncée pour cette nuit. Demain, on part séjourner quelques jours sur des îles de la mer des Wadden. Premières parties de pêche en perspective peut-être

La vie est dure , n'est-ce pas Hosi ? 
23
avr

Ça y est, on commence à voyager cool. Étape de 32 kms aujourd'hui pour rejoindre l’ile de Rømø dans la mer des Wadden. C'est vraiment très beau ..mais on laisse les vélos sous leur bâche car le vent est terriblement fort. "Les plages sont vastes comme des champs beaucerons" dit le routard. C'est vrai qu'on s'y sent tranquille ! Pour les connaisseurs du Maroc, c'est une nouvelle version de Plage Blanche !

Presque seul au monde 

La vie a l'air très cool sur cette Ile, avec, comme partout au Danemark, de jolies petites maisons très bien entretenues, des petites églises blanches ou en brique. Cela me rappelle les villages que l'on installait autour du train électrique. Faut dire qu'on est au pays de l'inventeur du Légo !

Encore plein de maisons avec le toit de chaume 
 Bucolique non ?

On s'installe comme d'habitude sur une aire de camping car. C'est nettement moins cher que le camping (Entre 10 et 20 euros la nuit) et c'est, pour l'instant, toujours des endroits charmants. On bénéficie, en plus, des douches chaudes, de l'électricité et de la wifi ...et, à nos "grands âges", le confort a du bon (dire qu'on a voyagé plus de 15 ans en land Défender 130 avec cellule tente...on s habitue vite au luxe!). Mais bon, on va privilégier le sauvage quand on sera en Suède. Ce soir, c'est très bucolique avec un petit étang et des voisins bien sympas (qu'Hosi apprécie moyennement)

Endroit très cool 
Voisins très tranquilles
23
avr

C est l'heure de la sieste sur l ile de rømø...

Vue du lit 😄

Je m'allonge en pensant : "et dire qu'il y en a qui bossent...les pauvres". Allez les travailleurs, on vous embrasse et on vous souhaite bon courage !

24
avr

On quitte l'île de Rømø par la longue route goudronnée traversant la mer

Impressionnant  !

Pour rejoindre, à 40 kms, l'île de Mandø, mais là, il faut passer par une digue submergée à marée haute. On attend donc la marée basse et nous y voilà.

15h30 marée basse 

Cette piste est superbe avec la mer des 2 côtés.

Belle lumière  

Pour le choix du bivouac, pas de pb ...le sauvage est interdit et il n'y a qu'un camping où on est seul....D'ailleurs, on a le sentiment d'être les seuls sur toute l île. Il y a à peine 50 personnes qui y vivent et aujourd hui, elles ont dû toutes partir sur le continent. On a vu 4 ou 5 autochtones depuis qu'on est sur l'île

On campe au milieu des lapins et des faisans

On décide, malgré le vent violent, de faire le tour de l'île en vélo. Bon ok, ce ne sera pas un grand exploit car il se fait en 10 kms. On ne croise que des lapins, des oies sauvages et autres oiseaux ...

et des moutons, des moutons et encore des moutons.

Un petit clin d'œil à Saint Exupéry 

La route est cool et le paysage splendide

 Vraiment endroit à visiter

Splendide lumière quand le soleil décline (Et oui, on a encore du soleil 😎)

C est  beau même en noir et blanc

On trouve même ...deux énormes huîtres

Un régal

Retour au camion dans le seul village de l'île.

C'est désert
25
avr

Le problème d une île sans pont ni route....c' est qu'il faut attendre la marée basse pour rejoindre le continent. Bon il y a des endroits pires pour pique-niquer .... au chaud dans le camion😉

Le Tamalou, seul face à l immensité.
9
avr
Retour à la civilisation  
25
avr

Après avoir laissé la quiétude de Mandø, on a traversé tout le Danemark d'ouest en est en....3h. Nous voici donc sur l'île de Møn au sud de Copenhague. Bivouac en sauvage au bord de la Baltique. ..peu ensoleillée hier soir ...un peu mieux ce matin. On s est réconforté hier soir avec un apéro et ...une daube de joue de boeuf maison. Le tout bien au chaud dans notre studio sur roues avec vue sur mer😃. Aujourd'hui balade en vélo et peut-être pêche.

26
avr

Journée moyenne au niveau météo alternant soleil et pluie. Donc pas de vélo ce matin, mais le tour de l'île en camion avec un passage sur l'île voisine de Bogo.

Quand on avait encore le soleil 

On sillonne les petites routes de Møn. C est tranquille et fleuri

On n est pas gêné par la circulation

Toujours ces charmantes petites églises avec le cimetière autour.

Même les cimetières sont sympas 😉

Les églises sont souvent très bariolées à l'intérieur.

Et ce n'est pas moi qui l'ai peinte avec les Posca ! 

Le Danemark étant une succession d'îles, ils sont experts ..en ponts. Ils ont même le 2ème plus grand pont d'Europe. Qui nous dira quel est le 1er plus grand pont d'Europe ?

Des kms de ponts  

Entre 2 giboulées d'avril, on ballade Hosi sur la plage. Pour les fans de photo, les lumières au Danemark sont superbes

 Au regard de la couleur du ciel, vous imaginez la pluie qu'il y a eu après ces photos

Après le sud de l'île, on file au nord. Ce soir camping pour recharger les batteries. Par contre à 40 euros la nuit ..on va la savourer ! Petite éclaircie, vite sur les vélos pour aller voir les grandes falaises.

Points de vue époustouflants  

Après une bonne averse, retour à travers bois au soleil couchant

Toujours de belles lumières 
27
avr


Ce matin grand 🌞. Nous voilà donc partis en 🚲...avec🐶

Monsieur promène son chien...lol

Belle ballade dans les bois et les prés pour retourner voir les falaises

Et il ne pleut pas


Cette fois on va voir les falaises d'en haut

Encore plus beau avec le soleil

Et d'en bas.

J'adore le bois flotté...mais celui ci est un peu gros pour le ramener 

Depuis qu'on est arrivé au Danemark, on a vu,à plusieurs reprises des cygnes, en pleine mer.

Bizarre non ?

Arrêt miam miam en bord de mer pour la plus grande joie d'Hosi, qui espère trouver des crabes (elle rêve !)

 Beaux petits nuages blancs...cela change des gros noirs d'hier

On quitte avec regret Møn pour rejoindre Sealand, l'île où se trouve Copenhague. Pour l'instant, on file tout au nord, dans la région des châteaux. Ce soir, bivouac en sauvage sur un parking le long de la plage. Et attention on a même droit à un coucher de 🌞

Notez que la porte est ouverte...car il ne fait pas froid !
28
avr

Certains s'étonnaient de ne pas voir du monde sur mes photos. Alors pour vous faire plaisir et vous montrer que le Danemark est bien habité....on a été à la ville. A helsingør précisément, ville sur le détroit juste en face de la Suède.

 On voit la Suède au fond

On a même fait la rue commerciale et là il y avait vraiment du monde. La preuve

L'affluence du samedi 

Comme les danois, on a fait nos courses en flashant sur ce magasin de fromages et, pour aller avec le brie, en bon français, on a fait une folie : On a acheté une vraie baguette. ..à 2 euros.

I AM FRENCH ! 

Mais il n y a pas que des magasins à Helsingør. Il y a aussi un superbe château et des maisons de toutes les couleurs. On a bien aimé aussi le parking à vélos😉

Une palette de couleurs 
Vous cherchez un vélo ? 

Beaucoup de boutiques de déco. Normal pour des gens qui cultivent le hygge (prononcez ugge). Non ce n'est pas une nouvelle variété de tomates, mais la recherche d'une jolie atmosphère intime pour profiter de bons moments en famille ou entre amis. Les bougies, la déco chaleureuse, un verre entre amis ...tout ça, c est hygge. On se moque pas : c'est ce qui fait des danois ...les plus heureux du monde ! Bon ok, le hygge doit être un concept féminin, n'est-ce pas les filles ?

On ne dira plus : on va à Maisons du Monde, on dira : je vais faire hygge

Encore quelques belles couleurs à Helsingør

C est au Danemark qu'a été  inventée la brique Lego (et les vikings !)
28
avr

Après Helsingør, direction Fredensborg ( ça ressemble a un nom de bière, mais non, c' est une ville) pour voir le château où vit la Reine d'avril à novembre (après elle s'y caille trop). Bon, j'ai pas vu la Reine...mais j'ai vu son chien qui se baladait😄

Classe ! 

Détour inutile pour aller voir un soit-disant village englouti dans le sable. En fait, on a bien trouvé le village, mais sans doute déjà reconstruit depuis le passage du Routard ! On a au moins vu une belle église et son cimetière toujours aussi charmant

Visite sous la pluie ...ce qui rajoute au charme de l'endroit 

Enfin clou de la journée, la balade dans le château de Frederiksborg a Hillerød. C est le plus grand château de Scandinavie. On est arrivé trop tard pour le visiter. Mais du coup, on était les seuls dans la cour d'honneur. Une chanteuse se faisait filmer pour un clip, ce qui donnait un peu de couleurs au décor. Car si le château est impressionnant, heureusement qu'il y a les toits vert- de-gris pour donner un peu de couleurs...surtout sous ce ciel à nouveau gris

La chanteuse qui m'a autorisée à la photographier...de dos 

Admirez cette belle vue du château avec, coup de bol, un cygne juste devant.

Magique avec le cygne, non ? 

Il est trop beau ce cygne. Je zoome à fond pour l immortaliser. Il est vraiment beau ...il est même un peu trop beau...et un peu trop statique devant le château. Et c est quoi ces morceaux de ferraille ?

On s'est bien fait avoir ! 

Demain, on redescend à Copenhague avec un arrêt à Roskilde pour visiter le musée viking. Ce soir, bivouac dans un charmant petit port au bord d un fjord. En plus, on a de l'électricité pour recharger les ordi.

Mon "bureau" devant le fjord 
 Enfin, mon bureau ....quand hosi ne me pique pas la place !
29
avr

Etape à Roskilde pour visiter le musée des bateaux vikings. On se balade d'abord à l'extérieur pour lire les explications sur leur fabrication et voir des bateaux de type viking récemment construits.

 Mon homme est passionné

Le musée (payant) contient les carcasses de 5 bateaux viking datant de 1060 retrouvés, enfouis dans la vase, en 1962. Incroyable travail pour les sortir de l'eau et surtout pour les reconstituer et les conserver. Certes, il en manque beaucoup, mais c'est assez émouvant de voir des restes de bateaux aussi vieux.

Superbe vue aussi sur le fjord à travers les immenses baies vitrées
Et voilà le plus grand des 5 : L'étalon des mers 

Quelques photos d'affiches du musée pour que vous les imaginiez à leur belle époque.

Ils ne passaient pas inaperçus avec leurs couleurs . C'était pour impressionner l'ennemi !

Les vikings n'étaient pas que des guerriers. Ils étaient aussi ...des poètes. Voici donc, pour vous, un de leur poème :

 Quoi ? vous ne lisez pas le danois couramment ?

Bon OK, je vais vous le traduire :

Certes, c'est pas du Verlaine, mais au moins c'est clair et ...pratique !
29
avr

On reprend la route pour Copenhague, dernière étape de notre séjour au Danemark. On trouve un camping (...à 40 euros !) dans l'enceinte d'un ancien fort, à seulement 8 Kms de la ville ce qui nous permet d'y aller aussitôt en vélo.

On est bien protégé par les canons ! Le Tamalou ne risque rien 

Évidemment, à Copenhague, on va voir...la petite sirène. Regardez comme elle est magnifique.

Les cartes postales de la Petite sirène 

C'est fou comme une photo peut embellir une réalité. D abord, elle est en effet vraiment petite la petite sirène. Et en plus, voilà le décor autour. Bref, ce sera ma seule déception au Danemark.

La réalité 

Il est déjà 18h. On décide d'aller boire un coup à Nyhavn, haut lieu de Copenhague, en longeant les quais pleins de danois qui se baladent, discutent, jouent...

Beaucoup de gens se promènent le soir sur les quais. On se croirait dans une ville du sud !

Nyhavn, c'est LA carte postale de Copenhague. Des dizaines de maisons multicolores s'entassent sur le quai longeant un canal envahi par de vieux voiliers. Les bistrots s'alignent tout au long du quai. Détail sympa : sur les fauteuils en terrasse, vous bénéficiez d'une couverture pour siroter votre Carlsberg au chaud. C' est vraiment un lieu de promenade et de détente très fréquenté par les danois.. .et les touristes.

Y a pas à dire, ils aiment la couleurs...Peut-être pour compenser le ciel gris

Tiens, après une bière, je comprends super bien le danois. Vous aussi, je suppose ? Pas besoin de traduire cette fois-ci ?

Non, je n'ai pas testé ce lieu ! 

Bon maintenant, il faut rentrer au camping. ..en vélo. Et ça caille !

30
avr

La météo s'annonçant moyenne, on décide d'aller à Copenhague en bus. On a trouvé où le prendre..Reste à savoir où descendre. Et croyez moi, 0en danois, c'est pas simple. Après 10 mns de regards croisés : affichage du bus - plan du Routard - affichage du bus, on a trouvé notre destination !

Cette photo est pour ma collègue Marie Pierre : tu as 2 mois pour t'entrainer ! 

On décide d'abord de faire farniente avec un tour de Copenhague en bateau. On prend d ailleurs toutes options (2 circuits de bus hop and drop pour voir tout Copenhague et le tour en bateau. Le tout pour 70 euros à 2 valable 48h). Départ sur le quai de Nyhavn où nous étions hier soir.


sympa le tour en bateau....un peu frais

Petite pause déjeuner à 14H30. On teste le smørrebrød, plat national du midi : sorte de tartine avec des ingrédients posés dessus. Cela peut être des crevettes, du poissons, des oeufs... Sans doute très bon...ailleurs qu'Nyhavn où ce fut cher (45 euros 2 minuscules assiettes et 2 bières) et fort peu goûteux. Le soleil a disparu et j'apprécie bien la couverture Lavazza.

Arrêt miam miam  

On va faire un tour en bus, sous la pluie, pour faire le tour de Copenhague Et, comme dans chaque capitale que nous visitons, nous faisons un "arrêt spécial fiston"

Achat du traditionnel tee shirt Hard Rock café avec le nom de la ville. Il commence à en avoir une collection. 

On déambule dans les rues piétonnes du centre. On rentre dans un magasin de jouets pour aller voir les LEGO et c'est très drôle. Il y a des espaces de détente avec des bacs de briques Légo et il y a plus d'adultes qui y jouent que d'enfants !

Pas très riant sous la pluie
Il s'amuse bien le monsieur 

Le nombre de vélos dans les rues est incroyable. Sur un des ponts qui relie la banlieue au centre, il en passe 40 000 chaque jour ! Ils ont même inventé un modèle de vélo spécifique pour transporter provisions, enfants, voire un passager adulte

Les neufs dans la vitrine sont à 1 800  euros

Mon homme flashe, lui, sur les camions de pompier....sans doute un traumatisme d'enfance quand sa maman n'avait pas voulu lui en acheter un

On dirait qu'il est fait en Lego...mais non, c'est un vrai camion

On finit notre périple dans Copenhague par le quartier de Christiana. Ce quartier a été squatté, en 1971, lors du départ de l'armée qui occupait le terrain. Il s'y est ainsi créé, avec l'aval du gouvernement de l'époque, une expérience d'une société alternative, rejetant le capitalisme avec un modèle économique organisé en coopératives, une monnaie, des règles de fonctionnement s'affranchissant des lois danoises....Intéressé par l'expérience, le gouvernement laisse faire et donne même le statut de ville libre à Christiania pour 3 ans. Grosse mobilisation à l'issue de ces 3 ans, ce qui fait que l'expérience perdure jusqu'aux années 2000 qui sonnent la fin du statut de ville libre et la revendication de l'Etat de récupérer ses terrains (tout ceci ne vous rappelle pas une actualité récente en France ?). Là encore, ça réagit sur la zone et en 2012 , un accord est trouvé. Les "Chistianites" créent une fondation pour racheter "leur ville" pour 10 millions d'euros. Tout le monde peut contribuer. Depuis la procédure s'enlise et Christiana a perdu de son utopie. C'est devenu une sorte de grand squatt à ciel ouvert avec de nombreux sans abris venus s'y réfugier. La vente de cannabis se fait au grand jour dans plein de petits étals. Je ne vais pas vous faire un cours sur l'histoire de ce quartier mais allez voir sur internet car, sociologiquement, l'expérience initiale était intéressante. J'ai fait pas mal de photos avant de me faire interpeller et de lire sur le Routard que les photos et l'usage du téléphone étaient interdits😅

L'entrée donne bien le ton et l'ambiance  
En dehors d'éviter de faire des photos (lol), on circule sans souci dans ce lieu à priori fort peu accueillant 
Le paradis pour les adeptes du Street Art 
Cette photo illustre bien le mode de vie : graffs, joints, musique. La coolitude attitude
Là, j'avais le droit de faire une photo ! 

Il y a des bars bien sûr, des boutiques et même...un supermarché


Heureusement qu'il y a de la couleur pour égayer l'endroit.  

Dernier clin d’œil à la porte de sortie de Christiana.

Nous voilà de retour dans le monde du capitalisme 

Après cette longue journée, retour (très compliqué) en bus jusqu'au camping où on arrive à 19h30, sous la pluie et totalement morts.

9
mai

Dernière traversée de Copenhague avec le Tamalou et on quitte le Danemark. C est un pays qui nous a très agréablement surpris tant pour la beauté de ses paysages que pour l'état d'esprit des habitants. Leur attitude témoigne tout à la fois d'un respect de votre tranquillité et d un fort altruisme. On ne compte plus les fois où on nous a laissés aimablement passer avec le Tamalou, où on nous a proposé de l aide...Un pays à voir et pour nous un jour sans doute à revoir

Le road trip continue. Maintenant, direction la Suède pour environ 3 semaines....en espérant que le temps s'améliore car il pleut et il fait ....7 degrés😨 Continuez de suivre notre périple en live à travers le carnet "circuit nature en Suède"

On passe le grand pont reliant Copenhague à la Suède  

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires